D’où vient la DME?

D’où vient cette approche ?

La première à avoir mis en avant cette approche de la diversification est Gill Rapley, une infirmière anglaise, qui a remis en cause le principe de l’alimentation par la purée lorsqu’elle a eu ses trois enfants et grâce à son travail. Voila ce qu’elle écrit :

« Lorsque mon premier bébé avait 4 mois, j’ai réduis de délicieux repas en purée, pour en congeler des cubes individuels dans un bac à glaçons avant de les réchauffer avec amour pour lui donner à manger. Mais mon cœur n’y était pas vraiment et j’ai compris qu’il n’était pas vraiment prêt. Quand il a atteint l’âge de six mois, il a commencé à se nourrir avec la nourriture de nos assiettes.

Avec mon deuxième fils, j’ai fait à peu près la même chose, mais d’une manière encore plus décontractée, en m’inspirant de lui. Ce n’est que lorsque j’ai eu mon troisième enfant (une fille) et que je n’avais tout simplement pas le temps, que j’ai découvert ce que tant de mères avaient découvert avant moi : que les bébés sont tout à fait capables de décider eux-mêmes quand commencer des aliments solides, à condition de leur en donner la possibilité.

Quand je suis retournée auprès des patients, j’étais vraiment frappée de constater à quel point le sevrage était plus facile lorsque le contrôle est transféré au bébé. Les parents qui avaient des difficultés à faire accepter toute une gamme d’aliments ou dont le bébé avait de la difficulté avec la nourriture grumeleuse semblaient tous trouver que le fait d’écouter leur enfant et de le laisser se nourrir tout seul était la réponse. Et j’ai commencé à suggérer aux nouveaux parents que j’ai rencontrés que ce serait mieux d’attendre que leur bébé ait 6 mois avant de s’occuper des aliments solides. Cela semblait faire toute la différence quant à la facilité du processus.

Faire une maîtrise m’a donné l’occasion de voir si les bébés passeraient spontanément aux aliments solides, si on leur en donnait la chance. La réponse n’était pas seulement qu’ils le faisaient, mais que c’était devenu une expérience facile et agréable pour les parents aussi. La théorie du Baby-led weaning est née, et le changement officiel, en 2002-2003, à un âge minimum recommandé de six mois pour toute alimentation solide en a fait une sagesse parentale.

En novembre 2015, j’ai terminé mon doctorat qui portait sur une recherche intéressante comparant l’alimentation à la cuillère à l’auto-alimentation. Les résultats, qui montrent à quel point ces deux expériences sont différentes pour le bébé, ont été publiés dans diverses revues universitaires.« Propos traduits à partir de son site internet que vous pouvez consulter ici

Baby-led Weaning
Baby-led Weaning

Même si Gill ne s’octroye pas la paternité maternité de ce concept qu’elle considère comme aussi ancien que l’humanité, c’est bien elle qui l’a nommé la première fois et a sorti le premier livre sur le sujet. En terme de bibliographie et si vous êtes à l’aise en anglais, je vous conseille donc ses livres !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :